Némésis studio ouvre son FabLab !

NS_impression-3D

23 Juin Némésis studio ouvre son FabLab !

Chers lecteurs, depuis 2003, nous développons des solutions sur mesure pour répondre à vos différents projets de digitalisation. Durant ces années, nous avons eu l’occasion d’accompagner de nombreuses entreprises ayant une grande affinité pour l’innovation numérique (consulting et prestations digitales). Mais saviez-vous que, outre l’aspect numérique que nous apportons à nos clients, l’équipe de Némésis studio cultive un lien particulier avec l’innovation en général ? Pour cela, un nouvel espace fait son apparition chez Némésis studio : le FabLab. Pour en savoir plus, accompagnez-nous dans les coulisses de ce nouveau lieu d’innovation.

Un FabLab au service de l’innovation

L’origine d’une passion :

Dès la fondation de Némésis studio par Grégory VALETTE, il était évident que la société serait de près ou de loin associée à l’innovation. Une équipe férue de nouvelles technologies et passionnée de mécanique, il ne pouvait pas en être autrement. Les touches à tout de notre équipe à la curiosité sans bornes, aiment se lancer dans des projets loufoques. Parmi ces projets, un certain nombre se retrouve lié de près ou de loin à la mécanique automobile. On peut par exemple citer la construction d’un drift trike et d’un crazy cart motorisé ou encore l’organisation d’une partie de car football. Dernièrement, l’idée de participer au rallye du 4L Trophy semble germer dans l’open space. Affaire à suivre ? L’avenir nous le dira.
Quoiqu’il en soit, pour concrétiser toutes ces idées il fallait trouver une solution. C’est désormais chose faite avec la création du FabLab Némésis studio ! Mais qu’est-ce qu’un FabLab ? Quelle est son utilité ? Qu’est-ce qu’on peut y créer ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre.

Un FabLab c’est quoi ?
Depuis des années, des espaces de travail de type co-working se sont ouverts et rencontrent un succès considérable. Le FabLab part exactement du même postulat. Toutefois, au lieu d’un espace de co-travail, il s’agit d’un espace de co-création.

Un FabLab ça sert à quoi ?
Littéralement, FabLab signifie Fabrication Laboratory, soit laboratoire de fabrication en français.
Son but ? Faciliter la chaine de création (conception – prototypage– fabrication) en offrant aux personnes ou sociétés, l’accès à des machines et outils (ex : Imprimante 3D, découpeuse laser, etc.).
Ces dernières années, les FabLabs se sont démocratisés à vitesse grand V. Beaucoup sont au service de l’innovation en général mais de plus en plus se spécialisent dans des domaines particuliers. On en retrouve ainsi un grand nombre spécialisé dans les domaines technologiques mais également dans des domaines artistiques comme par exemple le Design.
En d’autres termes, il n’existe pas de FabLab type. Votre FabLab doit seulement être capable de répondre à vos besoins en matière de création et d’innovation.

Le FabLab est-il l’avenir des entreprises ?
Avant de répondre à cette question, il est important de préciser qu’il existe plusieurs types de Labs :
• Les Labs « métiers » : Dans ces FabLabs, les sociétés incubent des startups ou pôles spécifiques qui travaillent majoritairement sur des problématiques métier définies.
• Les Labs liés aux besoins clients : Ces FabLabs d’entreprise n’ont pas uniquement vocation à développer des solutions métier pour l’entreprise. Ils vont également, voir majoritairement servir à rechercher l’innovation pour les clients de l’entreprise.
• Les Labs « Makers » : Ces « makers labs » sont généralement des espaces associatifs ou d’entreprises réservés aux porteurs d’idées (particuliers ou professionnels) reposant sur le partage de la connaissance et des outils nécessaires à la fabrication.

Pour innover et se développer, les entreprises disposent généralement de départements de Recherche et Développement (R&D), mais cela n’est plus suffisant. Le monde va vite et dans ce cadre, les FabLabs sont un atout considérable. Rapidité et praticité de conception, diminution des lourdeurs administratives internes et du temps de communication avec les prestataires externes, autant de tâches simplifiées grâce aux FabLabs.
Au-delà des intérêts technologiques et économiques, les FabLabs sont également très fédérateurs dans une société. En effet, en permettant à l’ensemble des salariés de créer, concevoir et réaliser. Les sociétés dévoilent et développent ainsi un potentiel jusqu’alors inexploité tout en permettant à leurs salariés d’exprimer pleinement leur créativité.

Le FabLab de Némésis studio

Le FabLab de Némésis studio met à disposition de l’équipe de nombreuses machines (imprimantes 3D, découpeuse à vinyle, scie à onglet, découpeuse/graveuse laser, etc.) et outils (perceuse/visseuse, scie sauteuse, meuleuse, etc.). Ce laboratoire d’innovation est utilisé pour les projets internes, les projets de nos clients mais également pour les projets personnels des membres de l’équipe.
Le « Lab » (pour les intimes) est d’ailleurs accessible 7j/24h pour permettre à l’équipe d’exprimer toute sa créativité.

Pour illustrer concrètement ce qui est faisable dans l’enceinte d’un FabLab, nous allons vous parler d’un petit bijou qui trône fièrement au bureau : le moteur 4 cylindres imprimé en 3D par Arsène.

Exemple de réalisation : Présentation du moteur 4 cylindres

Il y a quelques temps, nous vous parlions de nos tests de l’impression 3D. Depuis ce jour, les techniques ont beaucoup évolué et quelques membres de la team l’utilisent très régulièrement (comme en atteste la déco du bureau ci-dessous).

NS_bureau-impression-3D

Un jour, Arsène, développeur web, a eu envie d’imprimer un moteur 4 temps en 3D. Ce moteur est une réplique à l’échelle 1/3 du moteur 22RE conçu par Toyota. Chaque pièce du moteur d’origine a été modélisée en 3D pour pouvoir être imprimée et assemblée comme sur le vrai moteur.

NS_impression-3D_automotive_modeles

© Eric Harrell

L’impression a été réalisée grâce à deux imprimantes 3D : l’Anet A8 et la Creality CR-10. Les pièces ont été imprimées en PLA (acide polylactique). Il s’agit d’un bio-plastique, un plastique biodégradable, issu généralement d’amidon de maïs, de cannes à sucre ou encore de betteraves. Ce filament plastique est très apprécié pour l’impression 3D car il a une faible température de fusion (en règle générale entre 190 et 220°C) ce qui le rend malléable. Il est également peu sujet au warping (décollement de la pièce du plateau d’impression dû à la rétractation de certains plastiques), ce qui rend possible l’impression sans plateau chauffant et sans caisson qui garde la température.

L’impression a demandé plus d’un kilogramme de PLA et une centaine d’heures d’impression dont 40h pour le bloc moteur, 23h pour la culasse, 10h pour le cache culbuteurs et 14h pour le carter d’huile.

NS_impression-3D_automotive_pieces

Une fois monté, le moteur est totalement fonctionnel et reproduit les mouvements d’un vrai moteur. Bien sûr, le plastique et la chaleur dégagée par la combustion de l’essence ne faisant pas bon ménage,  le mouvement est initié par un petit moteur électrique.

Le résultat est saisissant de détails et permet d’étudier et de comprendre aisément le fonctionnement du moteur.
L’expérience a été tellement plaisante et le résultat tellement probant, qu’un second moteur a pris place au bureau : un moteur rotatif !

 

L’expertise de Némésis Studio

Comme le montre cet article, un FabLab est idéale pour pousser son entreprise et ses salariés à innover. Vous souhaitez innover ? Vous avez une idée mais ne possédez pas les ressources en interne pour juger de sa viabilité ?
N’hésitez pas à contacter les experts du FabLab de Némésis studio pour vous accompagner dans vos démarches.