On a testé l’impression 3D

Accueil » Blog » On a testé l’impression 3D
container impression 3D

27 août On a testé l’impression 3D

On entend souvent parler de révolution technologique quand on parle d’imprimante 3D. Cette révolution touche de nombreux domaines comme l’architecture avec l’impression de maisons et la médecine avec la création sur mesure de prothèses et organes avec des matériaux organiques. Elle touche également notre vie quotidienne puisqu’il est maintenant possible de posséder sa propre imprimante 3D ! On peut ainsi créer ses propres objets : coques de téléphone, jouets, objets de décoration, etc. Enfin bref, tout ça nous a donné envie d’essayer et c’est ainsi que la CubeX Duo de Cubify a fait son apparition au bureau.

Sous forme d’un cube  assez imposant, l’imprimante que nous avons testée est une semi-professionnelle destinée à un public averti. Une imprimante 3D s’utilise avec un ordinateur et un logiciel spécifique pour traiter des fichiers d’objets 3D à imprimer. Des bobines de fil plastique (PLA ou ABS) servent de cartouches d’encre à l’imprimante. La CubeX Duo peut utiliser deux bobines simultanément ce qui permet d’appliquer des couleurs ou des matières différentes lors de l’impression.

Après un bref examen de la machine, place au test de l’imprimante 3D ! Il est possible de créer soi-même les fichiers 3D à l’aide d’un logiciel de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) mais nous avons préféré en utiliser un déjà créé pour notre premier essai.
Il y a pleins de fichiers d’objets 3D à télécharger sur Internet. La plupart sont payants et il faut bien faire attention car tous les formats de fichier ne sont pas pris en compte par toutes les imprimantes. La CubeX ne peut en effet imprimer que les fichiers au format STL.

Après une petite recherche sur le net, nous avons déniché le fichier 3D d’un container au bon format (voir ci-dessous). On s’est dit qu’avec une forme relativement simple comme un container, l’impression ne devrait pas être trop compliquée. Malheureusement, à cause d’un mauvais calibrage de la machine, notre premier essai ne fut pas concluant.

container-fichier

Aperçu du fichier 3D

Après un petit calibrage, deuxième essai ! L’imprimante a commencé à créer un gabarit qui sert de socle pour le reste de l’impression. La tête d’impression a ensuite commencé à déposer petit à petit de fines couches de plastique fondu pour former la pièce. Et là, nouveau problème : les bobines de plastiques qui alimentent l’imprimante ne se déroulaient pas assez pour fournir suffisamment de matière à la tête d’impression … Le deuxième essai fut donc également un échec.

Heureusement, les essais suivant donnèrent de bons résultats et nous sommes aujourd’hui à la tête d’une petite collection de containers en plastique bleu imprimés par une imprimante 3D !

containers-impression-3D

Nos conclusions sur l’impression 3D

L’impression 3D avec une imprimante telle que la CubeX n’est pas très intuitive mais une fois la machine appréhendée, les possibilités d’impressions sont infinies. Des progrès sont encore à faire en matière de rapidité et de finitions sur les machines « grand public » mais l’impression 3D nous a tout de même conquis notamment pour la création rapide de prototypes.